Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 14:45

samedi 7 février 2015 toute la journée les équipes du Lions Club Saint Germain Château vous attendent au magasin SİMPLY MARKET de Saint Germain en Laye.

 

Nous ferons une collecte de produits pour bébés (liste à consulter auprès des Lions sur place) avec l'aide de ce magasin qu'il faut remercier pour son implication depuis plusieurs années dans cette opération.

 

Ces produits seront ensuite remis aux Restaurants du Coeur.

 

VENEZ NOMBREUX PARTİCİPER A CETTE COLLECTE, TOUT DON EST UTİLE !!

 

Le lieu : Simply Market

 

 

                         80 r Mar Lyautey, 78100 SAINT GERMAIN EN LAYE

Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 14:43

samedi 7 février 2015 toute la journée les équipes du Lions Club Saint Germain Château vous attendent au magasin SİMPLY MARKET de Saint Germain en Laye.

 

Nous ferons une collecte de produits pour bébés (liste à consulter auprès des Lions sur place) avec l'aide de ce magasin qu'il faut remercier pour son implication depuis plusieurs années dans cette opération.

 

Ces produits seront ensuite remis aux Restaurants du Coeur.

 

VENEZ NOMBREUX PARTİCİPER A CETTE COLLECTE, TOUT DON EST UTİLE !!

 

Le lieu : Simply Market

 

 

                         80 r Mar Lyautey, 78100 SAINT GERMAIN EN LAYE

Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 14:41

samedi 7 février 2015 toute la journée les équipes du Lions Club Saint Germain Château vous attendent au magasin SİMPLY MARKET de Saint Germain en Laye.

 

Nous ferons une collecte de produits pour bébés (liste à consulter auprès des Lions sur place) avec l'aide de ce magasin qu'il faut remercier pour son implication depuis plusieurs années dans cette opération.

 

Ces produits seront ensuite remis aux Restaurants du Coeur.

 

VENEZ NOMBREUX PARTİCİPER A CETTE COLLECTE, TOUT DON EST UTİLE !!

 

Simply Market

 

 

                         80 r Mar Lyautey, 78100 SAINT GERMAIN EN LAYE

Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 23:17

 

Official-Poster-conference--1-.jpg

Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 11:55

Sylvie Lasserre est journaliste indépendante, elle vit à Islamabad et a monté un projet : « les veuves de Tandur ». Au cours d’un reportage pour la radio suisse, la RTS, elle a découvert ces quelque 200 femmes qui restent assises pendant des heures, tous les soirs sur un trottoir, pour avoir du pain. Sylvie Lassere a décidé de leur venir en aide.

- Interview de Sylvie Lasserre, journaliste et fondatrice du projet humanitaire « les veuves de Tandur » (+ photos )

Site de financement participatif et infos sur le projet : http://fr.ulule.com/veuves-tandur/

 

PARLEZ DE CETTE SİTUATİON AUTOUR DE VOUS - NOUS DEVONS REUSSİR...

Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 14:57

Aidons l'institut à mieux servir la cause kurde

Depuis plus de trente ans, l’Institut kurde s’efforce, dans la mesure de ses moyens humains et financiers de faire connaître les Kurdes, leur culture, leur patrimoine, leur situation actuelle et leurs aspirations par une série d’activités allant de l’organisation de colloques, de conférences, de séminaires, à la publication de bulletins, de revues et de livres en plusieurs langues.

 

Il favorise la formation des élites culturelles et scientifiques kurdes en obtenant des bourses pour les étudiants les plus méritants et en assurant à ces derniers un accompagnement administratif, pédagogique et social tout au long de leurs études. A ce jour plus de 450 jeunes Kurdes provenant de toutes les régions du Kurdistan ont bénéficié de ces bourses, ils sont devenus avocats, médecins, chercheurs, universitaires, diplomates etc.

Il aide aussi les artistes à concrétiser leurs projets, les chercheurs et les écrivains à trouver des éditeurs ou à faire connaître au public leurs œuvres.

Enfin, comme vous le savez tous, c’est vers l’Institut que se tournent les Kurdes les plus démunis, les primo-arrivants, les demandeurs d’asile, des réfugiés en détresse, des compatriotes dans le malheur ou endeuillés…

Au-delà de l’assistance juridique et administrative, des conseils d’orientation, il arrive fréquemment qu’il soit nécessaire de leur apporter des premiers secours matériels (hébergement d’urgence, aide alimentaire, etc..).

Nous avons maintenant une communauté d’environ 200 000 Kurdes en France. Les demandes émanant de cette communauté et celles en matière d’information et de documentation émanant de tous ceux qui s’intéressent aux Kurdes s’inscrivent dans la durée et sont appelées à s’amplifier en raison de l’actualité kurde.

L’Institut ne peut accomplir convenablement ces diverses missions que s’il est activement soutenu par la communauté kurde et par les amis du peuple kurde. Pour des raisons éthiques et afin de préserver sa neutralité politique et son indépendance, l’Institut kurde s’est toujours refusé à solliciter des financements des Etats opprimant une partie de la population kurde, des gouvernements non démocratiques ou des partis politiques kurdes. Organisation de la société civile, nous nous adressons donc aux citoyens qui apprécient nos actions et souhaitent les soutenir. Beaucoup d’entre vous nous soutient déjà sous forme de prestations bénévoles dont le montant total a été évalué en 2012 à  459 000 euros, un montant important équivalent à celui de notre budget annuel qui est alimenté en grande partie par des subventions publiques.

Or, ces dernières années les subventions aux associations ont baissé d’une manière drastique et le monde associatif est très fragilisé. Ainsi, par rapport à l’exercice de 2002 nos subventions française ont baissé de 90%, cela dans une période où notre action est plus nécessaire que jamais.

L’Institut, pour mieux servir la cause kurde et poursuivre sa mission, a besoin d’accroître substantiellement ses ressources propres.

Vous pouvez participer à cette entreprise collective.

Chacun, en fonction de sa sensibilité peut choisir d’apporter son aide à telle ou telle action particulière de l’Institut : ainsi vous pouvez choisir de contribuer au Fonds de solidarité de l’Institut qui apporte les secours d’urgence aux demandeurs d’asile, aux nécessiteux ou qui prend en charge l’organisation des obsèques des compatriotes sans famille en France.

Vous pouvez aussi opter pour le Fonds pour l’éducation dont le produit est affecté à l’aide aux étudiants (prise en charge des frais de voyage et d’installation des boursiers issus de milieux défavorisés, secours exceptionnels à des étudiants en difficulté).

Ceux qui souhaitent contribuer au développement de notre activité éditoriale peuvent contribuer au Fonds d’aide à la publication. Le produit de ce fonds est utilisé pour la publication des ouvrages de référence sur les Kurdes et des œuvres littéraires kurdes. Souvent une participation de l’ordre de 1000 à 1500 €  permet d’assurer la publication d’un ouvrage qui autrement  n’aurait pas pu voir le jour.

Vous avez, enfin, la possibilité de soutenir financièrement l’action de l’Institut dans le domaine des droits de l’homme et de la promotion de la cause kurde (organisation de colloques et conférences, publication de bulletins en français et anglais, lobbying, pétitions, etc…). Cette action stratégique contribue à former une opinion publique favorable à la cause kurde, à développer des réseaux d’amitié avec le peuple kurde et à faire entendre les revendications kurdes dans les médias et au niveau des instances européennes.

Garantie de transparence : Fidèle à sa tradition bien établie de transparence l’Institut kurde vous garantit que vos dons seront effectivement affectés à l’action de votre choix et en fin d’exercice un compte-rendu de l’utilisation de votre don vous sera adressé. L’Institut étant une fondation reconnue d’utilité publique, sa comptabilité est vérifiée et certifiée par un commissaire aux comptes assermenté ainsi que par un contrôleur financier de l’Etat.

Déductibilité des impôts : La reconnaissance de l’utilité publique confère à l’Institut des avantages fiscaux.

Ainsi, les particuliers peuvent faire déduire de leurs impôts les dons faits à l’Institut. Vous pouvez verser jusqu’à 20% de vos revenus imposables. Le Trésor public déduira 66% des dons versés du total de l’impôt à payer.

Par exemple, si vous avez, en 2013, des revenus nets imposables de 15.245€, vous pouvez faire à l’Institut un don maximum de 3.049€. Dans le calcul de vos impôts, l’administration fiscale déduira 2.012€ de la cotisation due.

Les entreprises peuvent également faire des dons allant jusqu’à 5‰ de leur chiffre d’affaires, déductibles de leurs impôts.

Par exemple : si vous avez, en 2013, un chiffre d’affaires de 152.450€, vous pouvez verser, au maximum, un don de 762€, ce montant sera affecté aux frais généraux.

Nous comptons sur la mobilisation de tous les amis de l’Institut, qui savent que l’argent est le nerf de la guerre, qui malgré le dévouement de nos bénévoles, nous avons besoin de moyens financiers appropriés pour mener à bien nos activités au profit du peuple kurde et de la bonne intégration des Kurdes en France.

Nous attendons un effort particulier de la part des anciens étudiants ou réfugiés ayant bénéficié des services de l’Institut et devenus hommes d’affaires ou professionnels qui gagnent bien leur vie. Ils savent, sans doute plus que d’autres, la valeur d’un geste d’amitié et de solidarité dans un moment critique de la vie et l’importance d’un lieu d’accueil et d’orientation comme l’Institut.  Nous les invitons à se montrer solidaires à l’égard des nouveaux arrivants et à assumer leur juste part de responsabilités pour faire avancer la cause kurde.

En raison des vacances de fin d’année l’Institut kurde sera fermé au public du 23 décembre au 2 janvier 2014.

Nous souhaitons à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2014 !
 

http://www.institutkurde.org/soutenir/

 

Institut kurde de Paris

106, rue La Fayette, F-75010 Paris
M° Poissonnière - Gare du Nord - Gare de l’Est
Plan d'accés à l'Institut



Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 12:52

Sylvie Lasserre est journaliste indépendante, elle vit à Islamabad et a monté un projet : « les veuves de Tandur ». Au cours d’un reportage pour la radio suisse, la RTS, elle a découvert ces quelque 200 femmes qui restent assises pendant des heures, tous les soirs sur un trottoir, pour avoir du pain. Sylvie Lassere a décidé de leur venir en aide.

- Interview de Sylvie Lasserre, journaliste et fondatrice du projet humanitaire « les veuves de Tandur » (+ photos )

Site de financement participatif et infos sur le projet : http://fr.ulule.com/veuves-tandur/

 

PARLEZ DE CETTE SİTUATİON AUTOUR DE VOUS - NOUS DEVONS REUSSİR...

Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 11:51

Sylvie Lasserre est journaliste indépendante, elle vit à Islamabad et a monté un projet : « les veuves de Tandur ». Au cours d’un reportage pour la radio suisse, la RTS, elle a découvert ces quelque 200 femmes qui restent assises pendant des heures, tous les soirs sur un trottoir, pour avoir du pain. Sylvie Lassere a décidé de leur venir en aide.

- Interview de Sylvie Lasserre, journaliste et fondatrice du projet humanitaire « les veuves de Tandur » (+ photos )

Site de financement participatif et infos sur le projet : http://fr.ulule.com/veuves-tandur/

 

PARLEZ DE CETTE SİTUATİON AUTOUR DE VOUS - NOUS DEVONS REUSSİR...

Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 17:45

Sylvie Lasserre est journaliste indépendante, elle vit à Islamabad et a monté un projet : « les veuves de Tandur ». Au cours d’un reportage pour la radio suisse, la RTS, elle a découvert ces quelque 200 femmes qui restent assises pendant des heures, tous les soirs sur un trottoir, pour avoir du pain. Sylvie Lassere a décidé de leur venir en aide.

- Interview de Sylvie Lasserre, journaliste et fondatrice du projet humanitaire « les veuves de Tandur » (+ photos )

Site de financement participatif et infos sur le projet : http://fr.ulule.com/veuves-tandur/

 

PARLEZ DE CETTE SİTUATİON AUTOUR DE VOUS - NOUS DEVONS REUSSİR...

Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 11:56

Aidons l'institut à mieux servir la cause kurde

Depuis plus de trente ans, l’Institut kurde s’efforce, dans la mesure de ses moyens humains et financiers de faire connaître les Kurdes, leur culture, leur patrimoine, leur situation actuelle et leurs aspirations par une série d’activités allant de l’organisation de colloques, de conférences, de séminaires, à la publication de bulletins, de revues et de livres en plusieurs langues.

 

Il favorise la formation des élites culturelles et scientifiques kurdes en obtenant des bourses pour les étudiants les plus méritants et en assurant à ces derniers un accompagnement administratif, pédagogique et social tout au long de leurs études. A ce jour plus de 450 jeunes Kurdes provenant de toutes les régions du Kurdistan ont bénéficié de ces bourses, ils sont devenus avocats, médecins, chercheurs, universitaires, diplomates etc.

Il aide aussi les artistes à concrétiser leurs projets, les chercheurs et les écrivains à trouver des éditeurs ou à faire connaître au public leurs œuvres.

Enfin, comme vous le savez tous, c’est vers l’Institut que se tournent les Kurdes les plus démunis, les primo-arrivants, les demandeurs d’asile, des réfugiés en détresse, des compatriotes dans le malheur ou endeuillés…

Au-delà de l’assistance juridique et administrative, des conseils d’orientation, il arrive fréquemment qu’il soit nécessaire de leur apporter des premiers secours matériels (hébergement d’urgence, aide alimentaire, etc..).

Nous avons maintenant une communauté d’environ 200 000 Kurdes en France. Les demandes émanant de cette communauté et celles en matière d’information et de documentation émanant de tous ceux qui s’intéressent aux Kurdes s’inscrivent dans la durée et sont appelées à s’amplifier en raison de l’actualité kurde.

L’Institut ne peut accomplir convenablement ces diverses missions que s’il est activement soutenu par la communauté kurde et par les amis du peuple kurde. Pour des raisons éthiques et afin de préserver sa neutralité politique et son indépendance, l’Institut kurde s’est toujours refusé à solliciter des financements des Etats opprimant une partie de la population kurde, des gouvernements non démocratiques ou des partis politiques kurdes. Organisation de la société civile, nous nous adressons donc aux citoyens qui apprécient nos actions et souhaitent les soutenir. Beaucoup d’entre vous nous soutient déjà sous forme de prestations bénévoles dont le montant total a été évalué en 2012 à  459 000 euros, un montant important équivalent à celui de notre budget annuel qui est alimenté en grande partie par des subventions publiques.

Or, ces dernières années les subventions aux associations ont baissé d’une manière drastique et le monde associatif est très fragilisé. Ainsi, par rapport à l’exercice de 2002 nos subventions française ont baissé de 90%, cela dans une période où notre action est plus nécessaire que jamais.

L’Institut, pour mieux servir la cause kurde et poursuivre sa mission, a besoin d’accroître substantiellement ses ressources propres.

Vous pouvez participer à cette entreprise collective.

Chacun, en fonction de sa sensibilité peut choisir d’apporter son aide à telle ou telle action particulière de l’Institut : ainsi vous pouvez choisir de contribuer au Fonds de solidarité de l’Institut qui apporte les secours d’urgence aux demandeurs d’asile, aux nécessiteux ou qui prend en charge l’organisation des obsèques des compatriotes sans famille en France.

Vous pouvez aussi opter pour le Fonds pour l’éducation dont le produit est affecté à l’aide aux étudiants (prise en charge des frais de voyage et d’installation des boursiers issus de milieux défavorisés, secours exceptionnels à des étudiants en difficulté).

Ceux qui souhaitent contribuer au développement de notre activité éditoriale peuvent contribuer au Fonds d’aide à la publication. Le produit de ce fonds est utilisé pour la publication des ouvrages de référence sur les Kurdes et des œuvres littéraires kurdes. Souvent une participation de l’ordre de 1000 à 1500 €  permet d’assurer la publication d’un ouvrage qui autrement  n’aurait pas pu voir le jour.

Vous avez, enfin, la possibilité de soutenir financièrement l’action de l’Institut dans le domaine des droits de l’homme et de la promotion de la cause kurde (organisation de colloques et conférences, publication de bulletins en français et anglais, lobbying, pétitions, etc…). Cette action stratégique contribue à former une opinion publique favorable à la cause kurde, à développer des réseaux d’amitié avec le peuple kurde et à faire entendre les revendications kurdes dans les médias et au niveau des instances européennes.

Garantie de transparence : Fidèle à sa tradition bien établie de transparence l’Institut kurde vous garantit que vos dons seront effectivement affectés à l’action de votre choix et en fin d’exercice un compte-rendu de l’utilisation de votre don vous sera adressé. L’Institut étant une fondation reconnue d’utilité publique, sa comptabilité est vérifiée et certifiée par un commissaire aux comptes assermenté ainsi que par un contrôleur financier de l’Etat.

Déductibilité des impôts : La reconnaissance de l’utilité publique confère à l’Institut des avantages fiscaux.

Ainsi, les particuliers peuvent faire déduire de leurs impôts les dons faits à l’Institut. Vous pouvez verser jusqu’à 20% de vos revenus imposables. Le Trésor public déduira 66% des dons versés du total de l’impôt à payer.

Par exemple, si vous avez, en 2013, des revenus nets imposables de 15.245€, vous pouvez faire à l’Institut un don maximum de 3.049€. Dans le calcul de vos impôts, l’administration fiscale déduira 2.012€ de la cotisation due.

Les entreprises peuvent également faire des dons allant jusqu’à 5‰ de leur chiffre d’affaires, déductibles de leurs impôts.

Par exemple : si vous avez, en 2013, un chiffre d’affaires de 152.450€, vous pouvez verser, au maximum, un don de 762€, ce montant sera affecté aux frais généraux.

Nous comptons sur la mobilisation de tous les amis de l’Institut, qui savent que l’argent est le nerf de la guerre, qui malgré le dévouement de nos bénévoles, nous avons besoin de moyens financiers appropriés pour mener à bien nos activités au profit du peuple kurde et de la bonne intégration des Kurdes en France.

Nous attendons un effort particulier de la part des anciens étudiants ou réfugiés ayant bénéficié des services de l’Institut et devenus hommes d’affaires ou professionnels qui gagnent bien leur vie. Ils savent, sans doute plus que d’autres, la valeur d’un geste d’amitié et de solidarité dans un moment critique de la vie et l’importance d’un lieu d’accueil et d’orientation comme l’Institut.  Nous les invitons à se montrer solidaires à l’égard des nouveaux arrivants et à assumer leur juste part de responsabilités pour faire avancer la cause kurde.

En raison des vacances de fin d’année l’Institut kurde sera fermé au public du 23 décembre au 2 janvier 2014.

Nous souhaitons à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2014 !
 

http://www.institutkurde.org/soutenir/

 

Institut kurde de Paris

106, rue La Fayette, F-75010 Paris
M° Poissonnière - Gare du Nord - Gare de l’Est
Plan d'accés à l'Institut



Repost 0
Published by karavanseray - dans APPELS D'ASSOCIATIONS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de karavanseray
  • : Ce blog est destiné aux associations (et entreprises) françaises et de culture moyen-orientales, aux artistes souhaitant recevoir des conseils en matière de gestion, d'organisation, de demandes de subventions, etc... hors activités politiques et cultuelles, et souhaitant faire connaître leurs activités en France, en Turquie et dans les pays du moyen-orient.
  • Contact

Recherche

Archives